Comment faire un bon montage video ?

Ce qu’il faut savoir à propos de l’audiovisuel c’est qu’il sous-entend constamment une audience. Pour les monteurs vidéo, il s’agit des téléspectateurs. Qu’ils soient amateurs ou professionnels, la qualité du montage à produire devrait être une priorité pour un monteur vidéo. Alors, comment faire pour produire un bon montage vidéo ? Voici quelques astuces pratiques pour garantir un montage de qualité.

La qualité d’un bon montage réside dans son enchainement

Le rythme des séquences joue un rôle important dans la qualité d’un montage vidéo. Il faut savoir que la règle de base est de succéder les plans larges, les plans moyens et les plans serrés. Cependant, à certains moments on peut rajouter d’autres plans comme des gros plans par exemple pour donner plus de précision à un détail ou des plans très larges, voire panoramiques, pour une vue d’ensemble. Dans son enchainement, chaque plan doit avoir une durée d’à peu près 10 secondes. Des plans statiques pourraient lasser le spectateur, tandis qu’avec des plans trop rapides le spectateur pourrait se perdre et ne rien comprendre.

Capter l’attention du téléspectateur à travers le contenu du montage

Les séquences vidéo doivent être parfaitement explicites pour ne pas tomber dans le piège de l’illustration radio. Les monteurs doivent avoir une notion de l’indépendance vidéo, communément appelé le « no comment ». Ce style exige une parfaite complicité entre le monteur et le cadreur. L’idéal serait évidemment d’être à la fois monteur et cadreur. À utiliser avec modération, les cadrages et les axes doivent également varier durant le montage pour lui donner plus de vie. Ces techniques réjouissent les yeux des téléspectateurs et les aident à se concentrer sur le fond du sujet.

Soigner l’esthétique du montage pour donner de la fluidité

Le montage ne se limite pas à l’assemblage des séquences de vidéos et de sons. L’ajout de supports visuels tels que le titre, les graphes et tableaux est une étape cruciale pour offrir un montage de qualité. Il illustre parfaitement des sujets peu explicites comme des mots à orthographier, des chiffres ou encore des statistiques. Les effets et les transitions sont très pratiques et peuvent garantir la qualité de votre travail, mais sans en abuser. Les vidéos simples et sobres attirent plus l’attention et sont plus préférables. La qualité d’un montage est surtout jugée sur des idées de valeur. Et sachez que si le téléspectateur s’intéresse au sujet de la vidéo, il se peut que le montage y soit pour quelque chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *